Depuis combien de temps es-tu associé à la marque IRIS et qu’est-ce qui te rend fier d’être ambassadeur pour la marque ?
Je suis ambassadeur pour IRIS depuis maintenant 6 ans. Tout ça a commencé sur un plan plus local dans la région de Québec et de Montmagny. Depuis, mon rôle s’est étendu davantage au niveau provincial et j’en suis excessivement fier. Fier de pouvoir m’associer à une VRAIE famille. Le terme pourrait sembler galvaudé, mais chez IRIS, c’est vraiment ce que j’ai ressenti d’emblée. Une grande famille tissée serrée qui met, d’abord et avant tout, l’aspect SANTÉ au premier plan. J’ai toujours aimé porter des lunettes. Les lunettes sont pour moi un outil de style, une façon de s’exprimer. IRIS m’a toutefois fait réaliser une chose : Non seulement, c’est « trendy » les lunettes, mais au-delà de tout ça, c’est une chance inouïe de bien voir. IRIS, c’est une grande famille qui sait être au service de sa clientèle dans laquelle je me reconnais énormément. Une famille qui s’occupe désormais de MA famille, Léon tient entre autres à remercier Dre Nathalie Therrien, optométriste de la boutique IRIS de Terrebonne (LINK) d’avoir soigné sa première conjonctivite ! 

Quelle importance a la vision pour toi depuis que tu es toi-même papa ?
Plus jeune, au secondaire, le père d’une amie était atteint de cécité. Ce n’était pas une absence de vision de naissance, mais plutôt un problème de santé qui lui a enlevé complètement ce sens. Un des cinq sens qui est là, que l’on tient pour acquis, sans doute avec raison. Tout comme on tient pour acquis le pare-brise de notre véhicule. Il serait complètement illogique de se le faire enlever, et qu’on le remplace par une planche de plywood nous empêchant de voir… Et ce, en plein voyage ! C’est pourtant ce qui est arrivé au papa de cette amie, alors que sa fille n’était âgée que de 6 ans. Aujourd’hui, alors qu’elle est une femme, lui n’a qu’un flou souvenir de sa petite fille de 6 ans. Cette histoire a donc semé une graine en moi qui a poussée, et qui a fleurie depuis que je suis papa. Mon fils grandit, sous mon regard ébahi, et je me rappelle sans cesse la chance que j’ai de le voir, d’être témoin de tout ça. 

Les choix de Bryan

Choix 1 :Alfred Sung As5173

Alfred Sung As5173Pour mes verres ophtalmiques, je choisis davantage le métal ces derniers temps. C’est d’abord parce que le métal est très léger et c’est très confortable. J’aime aussi le fait que nous puissions tout de même porter une grosse monture, sans qu’elle ne devienne littéralement un masque. Tu peux donc porter quelque chose d’extravagant, tout en ayant une certaine délicatesse. Celle-ci par exemple, je l’aime particulièrement parce que j’adore la mode de la monture ronde. Toutefois, comme j’ai des sourcils très droits et un visage rond, la monture ronde n’est pas toujours un fit parfait pour moi. La différence avec cette monture, c’est la ligne sur le haut de la lunette qui vient suffisamment casser la rondeur. En plus, une monture noire reste classique et elle s’agence avec n’importe quoi ! 

Choix 2: CHARMANT CH12157
CHARMANT CH12157Celle-ci me plait particulièrement parce que j’adore le mélange métal-plastique. Noir et or ensemble, c’est selon moi le mélange de couleurs le plus classe. Le fait que le pont et les branches soient dorés, et délicats, comparativement au contour des verres qui attire plus l’attention avec son plastique noir, je trouve que c’est la monture parfaite pour un événement chic.  

Choix 3: Ray-Ban RB3546

Ray-Ban RB3546

Comme pour les lunettes ophtalmiques, j’adore le rond aussi pour les solaires. J’aime encore plus quand on mélange le look aviateur en y ajoutant le double pont comme l’a fait Ray-Ban pour cette monture. En plus, comme je l’ai déjà dit, le noir et or est pour moi le mix parfait ! 

Choix 4: Maui Jim Compass

Maui Jim Compass

Le classique ! Le fameux modèle aviateur si populaire. Toutefois, la différence avec celle-ci, c’est le petit côté rectangulaire qui me va mieux personnellement (j’ai des grosses joues, que voulez-vous). La monture est un peu plus épaisse ce qui la rend plus visible en lui donnant un côté rigide, moins fragile. Encore une fois, j’aime la couleur or qui cette fois-ci, est brossée. Ça amène un tout autre look. Ce qui rend cette solaire encore plus exceptionnelle, ce sont ses lentilles. Maui Jim a sa propre technologie de verres polarisés. Personnellement, j’ai de la difficulté à me passer de mes Maui Jim.