Détail du post de blog

Culture

On vous présente les gagnants de notre concours!

En septembre dernier, vous avez peut-être vu passer notre concours ‘’Devenez le nouveau regard d’IRIS’’. Le but de ce concours était de trouver des gens du grand public qui seraient volontaires de jouer les mannequins avec notre équipe. Nous sommes habitués de travailler avec des mannequins professionnels ainsi qu’avec nos ambassadeurs lors de nos séances photos, mais nous nous sommes dits que ce serait intéressant de prendre des photos des ‘’vraies personnes’’, des gens qui ressemblent à nos patients!

Nous avons étés surpris de recevoir autant de candidatures : nous en avons reçu des centaines d’un peu partout au Canada! En fait, nous avons reçu des photos de gens de tous âges et de toutes origines ethniques qui habitent dans chacune des provinces où il y a des boutiques IRIS, nous ne pouvions pas être plus comblés! Initialement, nous avions en tête de choisir deux gagnants, mais ça a été tellement difficile de trancher que nous avons finalement sélectionné 5 gagnants pour participer à nos deux journées de séances photos qui avaient lieu à Montréal.

Colleen, gagnante de notre concours ''Devenez le nouveau regard d'IRIS''

Colleen – 22 ans, Ottawa
Étudiante en littérature à temps plein et amateure de Cosplay à temps partiel, Colleen a décidé de participer à notre concours parce qu’une de ses amies lui avait suggéré de nous envoyer ses photos. Nous avons été conquis par son côté artiste et par ses cheveux colorés! Auparavant, Colleen ne portait que des lunettes de forme rectangulaire, mais elle aime désormais jouer avec les formes : elle adore essayer des lunettes rondes et à la forme d’œil de chat. En tant qu’étudiante, bien voir est primordial pour elle. Colleen passe de longues heures à lire des recueils de littérature ainsi que des critiques et ce, sur des écrans numériques et sur du papier. Pour le Cosplay, elle nous explique que ‘’Le diable est dans les détails : être capable de bien voir pour faire de mes costumes des répliques parfaites est très important!’’

Keven – 30 ans, Québec
Keven est graphiste et illustrateur et il porte des verres de contact depuis qu’il a 16 ans. Si vous êtes curieux de voir ses illustrations, on vous invite à aller jeter un œil sur son compte Instagram, son travail est vraiment magnifique! Vous remarquerez peut-être que sur certaines des photos, il a une prothèse au niveau de son avant-bras droit. Keven est né comme ça et affirme que son handicap n’a pas de répercussion sur son quotidien ou sur son métier. Il dit même que lorsque les gens lui demandent ce qui est arrivé à son bras, il répond parfois qu’il s’est fait attaquer par un requin en faisant du surf! Lorsqu’on lui a demandé quelle était l’importance d’avoir une bonne vision grâce au port de ses verres de contact dans le cadre de son travail, il nous a répondu : ‘’C’est très important, autrement j’aurais le visage collé à l’écran ou à 2 pouces de mon cahier de dessin! Les lentilles me permettent de me sauver de nombreux maux de tête et de moins forcer sur mes yeux.’’

Magalie – 22 ans, Cowansville
Étudiante à temps plein pour devenir hygiéniste dentaire, elle travaille à temps partiel dans une usine qui imprime et qui coue sur le cuir pour en faire des étiquettes destinées à des jeans, par exemple. En nous parlant de son travail, Magalie nous confie: ‘’ Et oui, une fille dans une « shop » mais, à ma grande surprise, nous sommes beaucoup de femmes à y travailler. J’aime ça ! La chimie est très différente et distrayante. Je travaille avec le cuir et j’imprime ce que l’on qualifie d’étiquette sur les jeans par exemple, sur les manteaux, les sacs à dos et les « hoods. » Nous travaillons avec de grosses machines qui se manipulent assez bien, une chance étant donnée ma petite taille!’’ Magalie porte des lunettes depuis 3 ans et nous a confié qu’elle a eu du mal à s’adapter au début : ‘’J’ai déjà cherché mes lunettes partout dans la maison pour m’apercevoir qu’elles étaient déjà sur le bout de mon nez!’’ Néanmoins, Magalie adore porter ses lunettes comme un accessoire de mode et comme un outil qui lui permet de bien voir au quotidien et qui sera primordial dans son futur travail: ‘’J’accorde une grande importance à ma vision étant donné que le travail d’hygiéniste dentaire est minutieux et que c’est la santé de mes patients qui sera en cause.’’

Yannick – 37 ans, Saint-Prime
Tout droit venu du Lac Saint-Jean, Yannick est opérateur de machine à papier chez Résolu. Il porte des lunettes depuis le secondaire et pour lui, la vision est très importante dans sa vie de papa. Il nous a raconté avec fierté que ses deux plus vieux passent des examens de la vue annuellement avant leur rentrée scolaire. Ses enfants et sa femme l’ont d’ailleurs accompagné lors de son périple en ville, Yannick nous raconte : ‘’Toute la petite famille a bien apprécié. C'était bien de pouvoir sortir un peu de la routine, même avec bébé qui n'avait que 3 semaines! Les grands (10 et 11 ans) étaient bien curieux de découvrir Montréal autrement. On est bien contents d'avoir vécu l'expérience du Centre-ville, mais quand on est repartis, tout le monde était d'accord pour dire ''Maudit qu'on est bien à Saint-Prime!’’

Raphaelle – 31 ans, Joliette
Coordonnatrice au marketing chez Vétoquinol, Raphaelle n’en était pas à sa première expérience en tant que mannequin. À l’âge de 14 ans, elle a été repérée par une agence avec laquelle elle a pu décrocher deux gros contrats, mais elle s’est résignée à quitter le mannequinat pour se concentrer sur ses études. Elle porte des lunettes depuis l’âge de 12 ans, mais elle avoue que c’est depuis qu’elle est devenue mère qu’elle s’est mis à accorder une plus grande importance à sa vision : ‘’Évidemment, être maman est une chose merveilleuse, mais c’est encore plus merveilleux quand on voit bien son enfant! Je n’y avais jamais porté attention, mais j’admets que je porte beaucoup plus mes lunettes à la maison depuis que je suis maman.’’

Lors de notre première journée de prise de photos, nous sommes allés capter des images aux abords du bâtiment Habitat 67. Figure emblématique de Montréal, ce complexe de logements est situé à la Cité du Havre qui longe le fleuve Saint-Laurent, au sud du Vieux-Port. Construit dans les années 1960 dans le cadre d’Expo 67, le bâtiment a apporté une notoriété mondiale à son créateur, Moshe Safdie.

Nous avons été bien chanceux parce qu’il faisait soleil, mais ce qu’on ne voit pas sur les photos, c’est qu’il y avait un fort vent. À la fin de l’avant-midi, nos participants ainsi que toute l’équipe étaient bien fatigués d’avoir été au grand vent alors nous avons décidé de les libérer afin qu’ils puissent profiter de leur après-midi en ville. Plusieurs participants s’étaient déplacés de loin et nous voulions qu’ils puissent en profiter pour visiter un peu et qu’ils puissent se reposer pour notre journée de photos du lendemain

Lors de la deuxième journée, nous avons convié nos gagnants à la Pizzéria 900 du Vieux-Montréal afin de capter quelques clichés à l’intérieur dans un contexte de café/restaurant. Cette demi-journée a été fort agréable! Nos gagnants ont apprécié pouvoir prendre des photos à l’intérieur et déguster des lattés entre les prises. Lorsqu’on a eu terminé la prise de photos, nous les avons invités à déguster une des délicieuses pizzas du 900.

Nous souhaitons prendre le temps de remercier sincèrement tous ceux et celles qui ont pris le temps de nous envoyer leurs photos! On souhaite également remercier nos gagnants qui se sont déplacés à Montréal et qui ont été de si bons modèles pour nous. Merci énormément d’avoir pris le temps de venir nous rencontrer et d’avoir accepté de devenir les nouveaux regards d’IRIS!

Partage par courriel



Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web