Les blessures causées par un corps étranger sont celles que l’on rencontre le plus souvent dans les cliniques d’optométrie. Les corps étrangers consistent en des particules qui atteignent l’œil et qui se logent dans les couches superficielles. Il peut s’agir, entre autres, de particules de métal, d’éclats de bois, d’un insecte ou d’une poussière.

Les signes et les symptômes communs d’une blessure causée par un corps étranger sont :

  • Une sensation d’un grain de sable dans l’œil;
  • Une rougeur;
  • Un larmoiement excessif;
  • Une grande sensibilité à la lumière;
  • Une enflure des paupières.

Quand devez-vous consulter votre optométriste en urgence ?

  • Vous avez reçu un corps étranger projeté violemment dans l’œil (éclat de métal ou de bois, par exemple) ou lors d'un traumatisme du visage;
  • Vous ressentez une douleur intense à l’œil ou votre vision est trouble ;
  • Vous avez un corps étranger coincé ou enfoncé dans le globe oculaire ;
  • Vous avez une plaie de l’œil.

Si votre situation n’est pas urgente ? C’est-à-dire, vous avez dans l'œil un corps étranger solide et superficiel, par exemple : cil, grain de sable, petite particule, etc.

En premier lieu :

  • Ne frottez pas l’œil atteint ;
  • Lavez-vous les mains ;
  • Enlevez vos lentilles cornéennes si vous en avez.

Pour enlever le corps étranger de l'œil, voici trois méthodes :

  • Soulevez la paupière supérieure et ramenez-la au-dessus de la paupière inférieure. Cela permet aux cils de la paupière inférieure de balayer la surface de l'œil et d'enlever le petit corps étranger (poussière, cil) ;
  • Clignez des yeux plusieurs fois et laissez l'œil évacuer le corps étranger ;
  • Faites couler de l’eau tiède sur l’œil sans le toucher, pour expulser le corps étranger et nettoyer l'œil. N’utilisez jamais de cure-dent, d’allumette, de pince à épiler ou d’autres objets rigides pour retirer un corps étranger de l'œil.

Si vous n’arrivez pas à enlever le corps étranger, n’insistez pas. Par un geste maladroit, vous risqueriez de l'enfoncer plus profondément ou d’infecter l’œil. 

Il peut être nécessaire de consulter votre optométriste si :

  • Le corps étranger est toujours présent ;
  • Le corps étranger est parti, mais la douleur ou une sensation anormale persistent ;
  • Une douleur, un inconfort, une rougeur et un larmoiement constant apparaissent. 

Quel traitement chez votre optométriste ?

La première étape de l’examen consiste à utiliser un colorant sous forme de gouttes oculaires pour observer le corps étranger et les tissus endommagés. Si le corps étranger est collé à la surface de l’œil, c’est-à-dire sur la cornée ou sur la conjonctive, il sera délogé par un simple lavage avec une solution saline ou par un léger frottement à l’aide d’un coton-tige.

Si le corps étranger est logé dans les tissus oculaires, il sera retiré à l’aide de petits instruments de précision comme des aiguilles ou des pinces de bijoutier.

Le retrait d’un corps étranger à la surface de l’œil laisse une plaie ouverte. Pour éviter une infection, on prescrit souvent des gouttes ou des onguents antibiotiques au patient. Durant la première semaine, il est possible que l’œil soit sensible; les lubrifiants oculaires servent à le soulager.

Pour protéger l’œil, on recourt rarement aux pansements. On utilise plutôt une lentille cornéenne pendant les premiers jours de guérison.

Suivi avec l’optométriste

Selon la gravité de la blessure et la nature du corps étranger, l’optométriste effectue des examens de suivi quelques jours après l’incident. S’il prescrit un antibiotique au patient, il réévaluera les tissus blessés et documentera l’évolution de la guérison.