Détail du post de blog

Santé

L’importance de la vision chez l’enfant

Plusieurs études établissent un lien entre les problèmes visuels et les difficultés scolaires ou le décrochage. C’est logique si on pense que 80% de l’apprentissage d’un enfant passe par sa vision. En boutique, vous êtes plusieurs à nous poser des questions sur la vision de vos enfants. 

À quels moments devrais-je faire examiner la vision de mon enfant?
Il est recommandé de faire examiner la vision d’un enfant qui ne présente aucun signe apparent de problèmes particuliers selon le calendrier suivant :
-Vers l’âge de 6 mois
-Vers l’âge de 3 ans
-Avant l’entrée à l’école (4-5 ans)
-Chaque année, de 6 ans à l’âge adulte

Et si mon enfant ne se plaint pas?
Les enfants peuvent se plaindre s’ils ont les yeux qui piquent ou qui chauffent, mais ils ne se plaindront que très rarement de ne pas bien voir. Pourquoi? Parce que l’enfant a été habitué de voir de cette façon toute sa vie, alors pour lui, c’est normal de voir de cette façon! Comme sa vision a un rôle très important à jouer dans son apprentissage, il ne faut pas attendre que votre enfant vous dise qu’il voit mal avant de consulter un optométriste. 

Mon enfant a déjà passé des examens de la vue et il voit bien
Les yeux de votre enfant se développeront jusqu’à ce qu’il deviennent un adulte, il est donc fort probable que sa vue continuera de changer jusqu’à ce qu’il soit en mesure de s’occuper lui-même de sa santé visuelle! Le fait que sa vue soit bonne au primaire ne signifie pas qu’elle se maintiendra au secondaire. Il est donc important de prévoir un examen de la vue à chaque année pour votre enfant. D’autant plus que l’adolescence est une période lors de laquelle sa vision sera sollicitée de façon accrue, la vue de votre jeune est portée à changer. Si on pend l’exemple de la myopie, on constate qu’elle apparaît de plus en plus tôt dans le développement de l’enfant. L’âge moyen est passé de 10-11 ans à 8-9 ans durant les vingt dernières années. Bien qu’elle dépende de plusieurs facteurs, la myopie et sa progression sont largement influencées par les travaux scolaires et la sollicitation accrue de la vision rapprochée. Il a même été documenté que la myopie progresse plus rapidement durant les mois scolaires qu’en été.  La lumière extérieure aurait un effet protecteur contre l’apparition ou la progression de la myopie.  De plus, lorsqu’ils sont dehors, les enfants ont plus tendance à regarder au loin.

Quelles sont les actions concrètes que je peux poser au quotidien pour protéger la santé visuelle de mon enfant? 
-Transmettez-lui l’habitude de protéger ses yeux lorsqu’il joue dehors. Tout comme ceux des adultes, les yeux des enfants doivent être protégés du soleil, d’autant plus qu’ils sont plus sensibles aux rayons ultraviolets. Lorsque votre enfant sort à l’extérieur, rappelez-lui de prendre ses lunettes de soleil avec lui.
-Limitez l’usage d’ordinateur ou de tablette. Prévoyez des pauses fréquentes lors de leur utilisation. Lorsqu’ils sont sur la tablette ou sur l’ordinateur, favorisez également un bon éclairage ambiant et si c’est possible, veillez à ce qu’ils maintiennent une distance de 55 à 65 cm entre leur visage et l’écran.
-Augmentez les activités physiques, à l’extérieur! Plusieurs études tendent à prouver qu’il s’agit d’un moyen de réduire le risque d’apparition ou de progression de la myopie.

Malgré la prévention, seulement 1 enfant sur 3 sera examiné par un optométriste avant sa première rentrée scolaire.

Et si on faisait mentir cette statistique ensemble? Dès l’âge de trois ans, vous pouvez prendre rendez-vous avez un optométriste afin de vérifier si votre enfant voit bien. Parce qu’après tout, son apprentissage commence bien avant sa première journée d’école! Rendez-vous dans une boutique IRIS près de chez vous pour en apprendre plus!

Partage par courriel



Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web