Le trachome est une maladie oculaire reconnue comme un problème de santé publique dans plus de 40 pays du monde. Généralement, les pays les plus touchés sont ceux qui disposent de ressources limitées en eau potable. Le trachome cause la perte de la vision si elle n’est pas traitée et la cécité due à cette maladie des yeux est irréversible. Qu'est-ce que le trachome? Comment est-il transmis? Quels sont les traitements du trachome qui existent? Voici nos explications pour y voir clair.

Définition: qu'est-ce que le trachome?

Le trachome est une infection de l’œil causée par une bactérie connue sous le nom de Chlamydia trachomatis. Le trachome est aussi appelé l’ophtalmie égyptienne ou la conjonctivite granulaire. Une infection répétée des yeux par la bactérie Chlamydia trachomatis peut déformer les paupières. La déformation peut faire en sorte que les cils frottent continuellement sur la surface de l’œil (la cornée). La friction répétée peut entraîner des dommages permanents de la cornée.

La transmission du trachome

Le trachome se transmet de personne à personne par contact avec les sécrétions oculaires et nasales. Les enfants font partie de la population la plus touchée et ils se transmettent facilement la bactérie entre eux (mains, vêtements, éternuements, etc.). L’infection se transmet ensuite rapidement aux parents des enfants atteints.

Il a été observé que la bactérie se transmet encore plus rapidement lorsqu’il y a une pénurie d’eau et des systèmes d'assainissement déficients. Et lors des premiers stades d’infection, le trachome est particulièrement contagieux.

La transmission du trachome se fait également au contact des mouches qui se seraient posées probablement sur les yeux ou le nez de personnes infectées.

Les stades de développement du trachome

Deux stades de développement de l’infection sont observés en présence d’un trachome. Le 1er stade est celui pendant lequel les risques de transmission sont les plus élevés. Le 2e stade, qui se développe plus tardivement, correspond à une infection chronique et cicatricielle. C’est-à-dire que les symptômes peuvent devenir chroniques et il est possible d'observer des lésions cicatricielles cornéo-conjonctivales.

Quels sont les symptômes du trachome?

Lors du 1er stade de l’infection, les personnes restent parfois asymptomatiques. Il arrive également qu’après un temps d’incubation de 5 à 10 jours, la conjonctive devienne rouge à cause d’une inflammation. Des sécrétions et des écoulements sont observables au niveau des deux yeux. Les personnes affectées ressentent le plus souvent des picotements et de la gêne semblable à la sensation de sable.

Sans traitement, le trachome peut devenir chronique et entraîner un retournement de la paupière vers l’intérieur. Les cils se retrouvent alors à frotter de manière continue sur le globe oculaire, créant ainsi de la douleur, des lésions et une sensibilité à la lumière. Lorsque les épisodes de trachome se succèdent sur plusieurs années, les personnes atteintes développent une diminution de la vision ou une cécité irréversible.

Le diagnostic du trachome s’effectue par l’examen de la face interne de la paupière. La personne qui ausculte l’œil cherche la présence de follicules (trachome folliculaire) et de cicatrices. Elle observe aussi s’il y a des cils déviés frottant sur le globe oculaire.

Quel traitement existe pour le trachome?

Le traitement consiste dans l’administration d’antibiotiques par voie orale: azithromycine, doxycycline ou tétracycline. La prise en charge du trachome peut aussi se faire par l’application d’onguents antibiotiques contenant de la tétracycline à 1 % ou de l’érythromycine.

Dans le cas d’une déformation de la paupière, ou encore, de lésions au niveau de la conjonctive ou de la cornée, une opération chirurgicale sera envisagée.

Si vous revenez d’un voyage dans un pays où le trachome est encore bien présent et que vous avez des doutes, prenez rendez-vous pour un examen.