Faire examiner régulièrement votre vue est essentiel pour maintenir votre vision tout au long de votre vie ainsi qu’une bonne santé oculaire. Les différents examens de la vue effectués par les optométristes permettent de détecter les maladies oculaires, les troubles de la vision, mais aussi certaines maladies telles que le diabète. En détectant ces problèmes de manière précoce, il est plus facile de prévenir l’aggravation des symptômes. Et lorsque vous allez consulter votre optométriste, de nombreux tests permettent d’évaluer votre santé oculaire. C’est pourquoi nous vous présentons les différents types d’examens de la vue.

Quels types d’examens de la vue allez-vous passer chez l’optométriste?

Vous l’avez déjà probablement remarqué, lors d’un examen de la vue, vous êtes amené à utiliser différents appareils optométriques. Il s’agit de différents tests qui permettent aux spécialistes de la vue d’effectuer un examen complet lors de votre rendez-vous. Voici plus en détail, quels sont ces différents tests.

L’examen à lampe à fente 

Réalisé à l’aide d’un microscope équipé d'une lampe à fente. Cette lampe émet une fine ligne de lumière qui peut être ajustée pour se concentrer sur différentes parties de l'œil.

En utilisant la lampe à fente, l’optométriste peut examiner en détail les différentes parties de l'œil. Cela peut inclure l'évaluation de la cornée pour détecter des anomalies telles que des érosions ou des ulcères, l'observation de l'iris pour des signes d'inflammation ou d'autres problèmes, et l'examen du cristallin pour déceler des cataractes.  L’optométriste peut également utiliser différentes lentilles pour obtenir une vue plus détaillée de certaines parties de l'œil.

L’examen de la pression intraoculaire

Lors de ce test, c’est la pression à l’intérieur de votre œil qui est mesurée, le plus souvent avec un tonomètre. Il est utilisé pour dépister les glaucomes, qui sont des maladies oculaires courantes pouvant entraîner une perte de la vision.

L’examen du fond d’œil

Cet examen permet à l’optométriste de regarder à l’intérieur de votre œil pour évaluer la santé du nerf optique, de la rétine et des vaisseaux sanguins. Il peut aider à diagnostiquer certaines maladies comme le diabète et la rétinopathie diabétique.

L’examen du champ visuel

Ce test évalue l’étendue de votre champ visuel. Plus précisément, il s’agit de mesurer l’étendue de la zone dans laquelle vous pouvez voir des objets en mouvement, alors que votre regard est fixé sur un point central.

L’examen de la réfraction

Réalisé à l’aide d’une machine optométrique, ce test vous invite à placer votre front et votre menton contre l’appareil. En fixant une image (représentant souvent une montgolfière) plusieurs photographies et mesures de vos yeux seront prises. Pendant ce test, un faisceau de lumière passe à travers votre cornée pour détecter d’éventuels problèmes de vue. Par conséquent, l’examen de réfraction aide les optométristes à déterminer si vous avez de la myopie, de l’hypermétropie, de la presbytie ou de l’astigmatisme.

L’examen de votre acuité visuelle

Lors de ce test, vous serez invité à utiliser le fameux tableau optométrique – ou planches de Snellen – sur lequel vous pourrez lire des lettres et des chiffres. Cet examen évalue la netteté de votre vision de loin.

Mais l’examen de votre acuité visuelle ne s’arrête pas là puisque l’optométriste évalue également d’autres paramètres, et notamment:
Votre capacité à percevoir en trois dimensions,
Votre coordination en cherchant des signes de conditions telles que le strabisme (yeux mal alignés) ou l’amblyopie (œil paresseux).

L’examen avec le phoroptère ou réfracteur

Cet examen permet à l’optométriste de mesurer quelle est la meilleure prescription de lunettes ou de lentilles de contact pour vous. Pour cela, l’optométriste utilise un phoroptère, aussi appelé un réfracteur, et différentes lentilles correctrices. C’est à ce moment-ci que l’on vous demande souvent « laquelle est mieux, un ou deux? » afin de déterminer la correction optimale pour votre vision.

Les examens complémentaires

Selon les recommandations des professionnels de la vue, vous pourriez être amené à passer d’autres examens en plus de ceux que nous venons de voir. Par exemple, les optométristes peuvent:

  • Évaluer votre capacité à voir dans des conditions de faible luminosité.
  • Détecter si vous avez des problèmes de fatigue oculaire.
  • Tester votre capacité à voir et à distinguer les couleurs.

Quand faut-il passer vos examens de la vue?

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, il est possible de prévenir 75% des cas de perte de vision en adoptant des mesures simples.

C’est pourquoi il est conseillé de suivre les fréquences de tests de la vue préconisées par l’Association canadienne des optométristes:

  • Un premier examen de la vue dès l’âge de 6 mois pour les nourrissons.
  • Un examen annuel pour les enfants à partir de 3 ans et pendant toute leur scolarité.
  • Un examen de la vue tous les deux ans pour les adultes de moins de 65 ans.
  • Un examen annuel pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Cependant, notez que la fréquence des examens oculaires peut varier en fonction de votre âge, de votre état de santé général ainsi que de vos antécédents familiaux.

En tout temps, les optométristes et les spécialistes de la vue sont les personnes les mieux placées pour déterminer la fréquence appropriée des examens en fonction de votre situation personnelle.