Votre œil est rouge et vous pensez que cela pourrait être une uvéite? Cette affection est une inflammation de l’œil qui n’est pas fréquent. Toutefois, elle peut entraîner des complications pouvant aller jusqu’à la perte de la vision lorsque le diagnostic et le traitement ne sont pas pris en charge rapidement. Nous vous proposons d’en découvrir davantage sur les causes, les symptômes et les traitements de l’uvéite. Pour être certain de la cause et éviter toute complication, prenez rendez-vous pour un examen de la vue avec un spécialiste.

Qu’est-ce qu’une uvéite?

L'uvéite est une inflammation située à l’intérieur de l’œil. Elle affecte une ou plusieurs parties de l’uvée. L'uvée est constituée de 3 parties:

  1. L’iris: L’iris est cette partie de l’œil qui donne la couleur à vos yeux
  2. Le corps ciliaire: Le corps ciliaire est situé à l’arrière de l’iris, il permet de maintenir le cristallin en place et produit l’humeur aqueuse
  3. La choroïde: La choroïde assure l’irrigation sanguine au niveau de l’œil, elle se situe à l’arrière de la rétine.

L’uvéite peut affecter les personnes de tout âge. Cependant, elle est plus courante chez les personnes âgées de 20 à 60 ans. Cette inflammation, qui donne les yeux rouges, reste peu fréquente, mais en l’absence d’un traitement adapté, elle peut mener à une perte de la vision. Un suivi et un traitement sont donc nécessaires. Et ces derniers seront adaptés en fonction de la nature et de l’importance de l’inflammation.

En effet, l’inflammation peut aussi prendre la forme d’une uvéite aiguë qui s’étend sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ou encore, il peut s'agir d’une uvéite chronique qui peut durer sur plusieurs années et parfois ne jamais guérir totalement.

Plusieurs types d’uvéites peuvent être détectés à l’examen:

  • L’uvéite antérieure: inflammation au niveau de l’iris ou du corps ciliaire.
  • L’uvéite intermédiaire: touchant l’humeur vitrée ou la substance gélatineuse.
  • L’uvéite postérieure: inflammation au niveau de la choroïde ou de la rétine.
  • L’uvéite diffuse: touchant aussi bien la partie antérieure que postérieure de l’œil.

Notez que le temps de guérison de l'uvéite varie selon le type d’uvéite, mais il diffère aussi d’un individu à l’autre.

Quelles sont les causes de l’uvéite?

Les causes de l’uvéite peuvent être multiples et il arrive que l’origine exacte de l’inflammation ne soit jamais identifiée. Il existe des causes infectieuses et non infectieuses.

Les causes infectieuses de l’uvéite

L’infection de l’œil peut être provoquée par des agents infectieux tels que les virus, les bactéries et les parasites comme la toxoplasmose.

Les causes non infectieuses de l’uvéite

L'uvéite et les maladies auto-immunes: le système immunitaire étant défaillant dans le cas d’une maladie auto-immune, il peut s’attaquer à l’organisme lui-même ainsi qu’aux yeux.

L'uvéite et la spondylarthrite ankylosante: l’inflammation de l’œil peut être liée à des maladies comme la spondylarthrite ankylosante ou encore la maladie de Behçet, l'arthrite juvénile idiopathique et la maladie inflammatoire de l'intestin, entre autres.

L'uvéite et les traumatismes: les coups, les chirurgies ou toute autre sorte de traumatisme à l’œil peuvent entraîner une inflammation.

L'uvéite et le stress: le stress n’est pas à l’origine de l'inflammation, mais quand une personne est atteinte d’une maladie inflammatoire chronique, le stress peut aggraver la situation.

L'uvéite et la fatigue: la fatigue n’est pas non plus à l’origine d’une uvéite, mais lorsque l’organisme est fatigué, il lui est beaucoup plus difficile de se défendre contre les inflammations.

Quels sont les symptômes de l’uvéite?

Les symptômes de l’uvéite sont eux aussi multiples et ils dépendent du type d’inflammation qui affecte l’œil. Sachez également que certains individus sont asymptomatiques, notamment chez les jeunes personnes. De plus, les symptômes varient d’un individu à l’autre et ils peuvent évoluer d’un jour à l’autre.

Parmi les symptômes les plus courants de l’uvéite, il est possible d’observer:

  • De la douleur;
  • Des rougeurs;
  • Des troubles visuels;
  • Une baisse de la vision;
  • De la photophobie;
  • L’apparition de corps flottants.

Sans un traitement adapté, les symptômes peuvent s'aggraver et mener à des complications oculaires, telles que:

  • Une cécité permanente;
  • Une cataracte;
  • Un glaucome;
  • Un décollement de la rétine;
  • Une lésion du nerf optique.

Quels sont les traitements possibles de l’uvéite?

Le traitement de l’uvéite est différent selon les caractéristiques de l’inflammation (type et gravité). Les médicaments prescrits sont généralement:

  • Les collyres mydriatiques;
  • Les corticostéroïdes;
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

À ces médicaments, peuvent s’ajouter:

  • Des immunosuppresseurs, dans le cas où le traitement ne suffirait pas ou qu'il occasionnerait des effets secondaires gênants.
  • Des antibiotiques, dans le cas où l'inflammation serait d’origine bactérienne ou virale.

Si vous présentez actuellement une rougeur à l’œil et que vous avez des doutes, ayez le bon réflexe: prenez rendez-vous pour un examen de la vue.