La presbytie concerne les personnes qui ont une vision floue alors qu’elles sont en train de regarder des objets proches. Elle résulte du processus de vieillissement des yeux, c’est pourquoi elle se manifeste généralement après l’âge de 40 ans. Après cet âge, il arrive que l’épaississement et la perte d’élasticité du cristallin de l’œil causent des difficultés de mise au point sur les objets proches. Ce qui engendre des problèmes de vue pour la lecture, le travail sur écran ou toute autre activité qui nécessitent de voir des détails de près. Les verres progressifs sont une solution populaire pour la presbytie. Mais dans quelle mesure est-ce une bonne solution? Et en existe-t-il d’autres? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Quel problème de vision est corrigé avec les verres progressifs?

Après 40 ans, une part non négligeable de la population souffre de presbytie. Mais il faut également savoir qu’une personne atteinte de presbytie peut également avoir d’autres problèmes de vision tels que la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Dans de tels cas, il est possible d’utiliser des verres progressifs, également appelés verres multifocaux.

Cette solution est souvent proposée par les spécialistes de la vue. En effet, les verres progressifs sont spécialement conçus pour corriger plusieurs troubles oculaires avec une seule paire de lunettes.

Plus précisément, voici les problèmes qui peuvent être corrigés avec des verres progressifs:

La presbytie

Si vous êtes presbytes, les verres progressifs permettent une vision nette à différentes distances, de près à loin, sans avoir besoin de changer de lunettes.

La myopie

Les verres progressifs peuvent également corriger la myopie, qui est un trouble de la vision rendant difficile la vision de loin. La correction de la myopie est intégrée pour permettre une vision claire à distance dans la partie supérieure du verre progressif.

L’hypermétropie

Les individus avec de l’hypermétropie éprouvent des difficultés à voir nettement les objets de près. D’ailleurs, il ne faut pas confondre l’hypermétropie et la presbytie. Les verres progressifs intègrent une correction pour l’hypermétropie dans la partie inférieure du verre, permettant ainsi de voir de près de manière nette.

L’astigmatisme

Si vous avez un astigmatisme, cela signifie que votre cornée ou votre cristallin n’a pas une forme parfaitement sphérique, ce qui provoque une vision floue. Les verres progressifs peuvent être adaptés pour corriger l’astigmatisme, généralement en ajustant la courbure de la surface du verre.

Les verres progressifs sont-ils une bonne solution pour la presbytie?

La réponse à cette question est oui, les verres progressifs sont une bonne solution. Ils sont conçus pour corriger à la fois la vision de près, de loin et intermédiaire sans la contrainte de devoir alterner constamment entre des lunettes de lecture et des lunettes de vue.

Au moment de votre rendez-vous avec l’un de nos optométristes, plusieurs questions vous seront posées. Et parmi elles:

  • Utilisez-vous régulièrement l’ordinateur?
  • Pratiquez-vous des activités de loisirs qui exigent une vision de près précise, comme la couture ou le dessin?
  • Quelles sont vos activités extérieures?
  • Conduisez-vous fréquemment?

Ces questions permettent de recueillir des informations essentielles pour adapter parfaitement les verres progressifs à vos besoins et ainsi vous offrir un excellent confort de vue.

Quel est le temps d’adaptation aux verres progressifs?

Quand on aborde le sujet des verres progressifs, une question revient souvent: quel est le temps d’adaptation à cette nouvelle correction?

Il est vrai que les verres progressifs nécessitent le plus souvent une période d’adaptation. Mais contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, l’adaptation est généralement couronnée de succès. Et sa durée peut varier de quelques heures à quelques jours, selon chaque individu.

Pour faciliter votre période d’adaptation, voici nos recommandations:

  • Portez vos nouvelles lunettes aussi souvent que possible, de la matinée jusqu’à la soirée, et évitez de retourner à vos anciennes lunettes.
  • Prenez l’habitude de déplacer légèrement votre tête plutôt que vos yeux. Orientez votre nez vers l’objet que vous souhaitez regarder, puis inclinez légèrement votre menton vers le haut ou vers le bas.
  • Les premiers temps, entraînez-vous un peu à passer de la vision de près, à la vision intermédiaire, puis à la vision de loin. Vous développerez ainsi plus rapidement un excellent confort visuel.

De plus, sachez que les avancées technologiques ont permis aux fabricants de proposer des verres avec des transitions plus douces entre la vision de loin et la vision de près. Ainsi, les verres progressifs sont plus confortables aujourd’hui qu’ils ne l’étaient il y a 50 ans.

Quelles sont les alternatives aux lunettes pour presbytie?

Vous l’aurez compris, les verres progressifs sont une bonne option pour la correction de la presbytie. Cependant, vous pouvez explorer d’autres solutions telles que :

Selon vos besoins et votre profil, ces solutions peuvent être envisagées. Nous vous recommandons d’en discuter avec votre optométriste pour déterminer la meilleure option pour vous.