Voilà l’été qui arrive et avec cette belle saison, vient le soleil, les journées qui allongent, les vacances, le bonheur quoi ! Mais voilà la belle saison peut être assombrie par les symptômes d’allergies saisonnières tels que les yeux qui piquent, le nez qui coule et les éternuements…

QUE SONT LES ALLERGIES SAISONNIÈRES ?

Une allergie est une réaction excessive du système immunitaire envers une substance qui est perçue par le corps comme un étranger. On nomme cet étranger un « allergène ». Le corps libère à ce moment de l’histamine, à l’origine des symptômes incommodants (d’où l’intérêt d’utiliser des antihistaminiques). Les pollens sont les allergènes en cause dans l’allergie saisonnière. Au Canada, l’herbe à poux demeure la plus importante source de pollen. Voilà pourquoi les allergies apparaissent périodiquement, le plus souvent au printemps et à l’été.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE L’ALLERGIE SAISONNIÈRE ?

Les réactions les plus fréquentes comprennent :

  • Le nez qui coule ;

  • Des éternuements ;
  • Une sensation de picotement à la gorge ;
  • Une congestion nasale ;
  • La conjonctivite (larmoiement, rougeurs et démangeaisons aux yeux).

QUOI FAIRE SI ON SOUFFRE D’ALLERGIE SAISONNIÈRE ?

Si comme plusieurs Canadiens vous êtes aux prises avec ce problème, sachez qu’il n’existe pour l’heure aucun traitement pour en « guérir » définitivement. Toutefois, heureusement, les symptômes peuvent être soulagés par l’utilisation appropriée de médicaments en vente libre. Il existe plusieurs médicaments à prendre par la bouche qui sont efficaces et sécuritaires pour diminuer la réaction allergique. On les appelle « antihistaminiques ». On peut également avoir recours à des gouttes ophtalmiques (pour les yeux), demandez à votre optométriste de confiance une prescription pour soulager ce symptôme.

LES MOYENS DE PRÉVENTION

Voici quelques petits trucs au quotidien pouvant vous aider à réduire vos symptômes d’allergie saisonnière :

  • Tenez les portes et les fenêtres fermées pour éviter d’être en contact avec les pollens se trouvant à l’extérieur.
  • En voiture, roulez les fenêtres fermées et privilégiez la climatisation.
  • Ne tondez pas la pelouse vous-même.
  • Évitez les marches dans les champs ou les sous-bois, surtout les jours de grand vent où la quantité de pollens dans l’air est plus grande.
  • Portez des lunettes de soleil lorsque vous êtes à l’extérieur de la maison.
  • Après une activité à l’extérieur, prenez une bonne douche pour éliminer les pollens sur votre peau. Changez de vêtements lorsque vous vous rhabillez.
  • Ne faites pas sécher vos vêtements sur la corde à linge, car des pollens pourraient s’y déposer.
  • Lavez vos mains plus souvent, surtout lorsque vous revenez de dehors.
  • Lorsque vous avez une activité extérieure de prévue, informez-vous sur les prévisions de niveaux de pollen. Choisissez les moments où les taux de pollen sont moins élevés.
  • Assurez-vous d’avoir toujours en votre possession des médicaments de secours comme des antihistaminiques. N’attendez pas que les symptômes soient trop sévères avant de prendre un médicament, ou que la pharmacie ne soit fermée.

En conclusion, les allergies saisonnières sont habituellement de courte durée et inoffensives, mais peuvent toutefois nuire à la qualité de vie. Si vous pensez souffrir d’allergies saisonnières et souhaitez en diminuer l’impact sur le déroulement de votre été, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien et votre optométriste. Ne passez pas à côté de votre été, il n’arrive qu’une seule fois par année!