La Dre Marie-France Duguay, optométriste et Mme Caroline Anderson, opticienne, se sont envolées le 3 novembre dernier pour le Sénégal. La mission précédente, au cours de laquelle deux résidentes en optométrie communautaire de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal ont offert coaching, formation et suivi technique, remonte à janvier 2023. Malgré un séjour de courte durée, nos bénévoles ont su avec brio laisser leurs marques et faire une différence au sein des employés du Programme de Prévention et de Lutte contre la Cécité (PPLC) de Saint-Louis.

Contexte et objectifs de la mission :

Le Programme de Prévention et de Lutte contre la Cécité (PPLC) de Saint-Louis au Sénégal a débuté en janvier 2019 et est depuis lors financé par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF). Ce PPLC est mis en œuvre en collaboration et en appui à l’Association Saint-Louisienne pour la Vue (ASV) et vise le soutien du centre d’ophtalmologie communautaire de Saint-Louis destiné à offrir des examens de la vue et des consultations ophtalmologiques accessibles. 

Dans la continuité de la mission réalisée en janvier 2023, et afin d’assurer le suivi des recommandations émises lors de cette dernière, Dre Marie-France Duguay et Mme Caroline Anderson avaient comme mandat d’appuyer l’équipe du centre d’ophtalmologie communautaire de Saint-Louis au niveau de la mise en œuvre technique du programme de prévention et de lutte contre la cécité. En plus de leur offrir conseils et appuis dans leur travail quotidien de dépistage (en clinique et lors de cliniques mobiles), elles devaient aider à l’installation et l’utilisation appropriée du matériel apporté. Enfin, dans une optique de pérennité et d’amélioration du programme, Dre Duguay et Mme Anderson ont fait part de constats et de recommandations pour l’équipe et le partenaire.

Réalisations sur le terrain :  

Dès leur arrivée au pays, nos deux bénévoles ont été mises en confiance et ont reçu un chaleureux accueil de la part de nos partenaires et des amis de l’ASV. Il va sans dire qu’ils venaient de recevoir deux bénévoles quelques mois auparavant et étaient plus que motivés à poursuivre leur formation en compagnie de la Dre Duguay et de Mme Anderson 

MUN-20240201-MundialMonth-Blog-Senegal-TextImage-1

Il faut dire que nos deux formatrices avaient un mandat de taille puisqu’elles devaient réaliser leur mission en moins de sept jours sur le terrain à Saint-Louis, si on enlève les deux journées de voyagement à l’allée et au retour. Un joli défi qu’elles ont surmonté avec brio grâce à leur professionnalisme, leur expérience, leur bonne préparation et leur sens de la débrouillardise. « Nous tenons à remercier toutes les formatrices du Québec qui sont passées au centre communautaire avant nous et qui ont instauré de solides bases théoriques permettant ainsi une continuité. C’est à partir de leurs données cliniques et de leurs recommandations que nous avons établi notre formation continue de sept jours » témoignent-elles. 

Elles ont transporté depuis le Canada quelques dons qu’elles ont remis à l’ASV de la part d’IRIS Mundial, notamment un visiomètre, un nouvel autorefractomètre et quelques montures. Par ailleurs, elles ont profité de leur passage pour offrir une formation pratique et théorique sur l’équipement fourni, tant en optique qu’en optométrie, ce qui a permis la mise à jour de certains outils et de les adapter à la réalité de nos partenaires sur le terrain. 

MUN-20240201-MundialMonth-Blog-Senegal-TextImage-2

L’un des objectifs d’IRIS Mundial et de ses partenaires est de faciliter l’accès des soins visuels pour tous, à tarif social. Dès lors, la mise en place de cliniques mobiles est une composante importante afin d’aller à la rencontre des gens, que ce soit dans des communautés éloignées, ou encore dans des écoles avoisinantes. De ce fait, Marie-France et Caroline ont eu l’opportunité de participer à deux cliniques mobiles lors de leur mission en compagnie des équipiers de l’ASV. Elles se sont déplacées à plus de 70 km de Saint-Louis, à Kassak Nord où plus de 80 patients les attendaient pour obtenir des soins oculaires primaires. Parmi ces patients, 32 ont été référés au centre pour un examen approfondi et 10 ont reçu un diagnostic de cataractes. Lors de leur clinique mobile à l’école élémentaire de Djougop, 55 enfants ont été examinés et 12 enfants ont été référés au centre ophtalmologique communautaire. « J’ai été impressionnée par le nombre de pathologies infantiles en santé visuelle présentes dans la région, sur 55 enfants examinés durant notre clinique scolaire, 3 enfants étaient atteints de handicaps visuels (2 cas de nystagmus et 1 cas d’albinisme oculocutané). L’ASV est déjà très active dans ses activités de dépistage et je suis très heureuse de constater que la clinique est autonome à ce niveau-là », témoignait Dre Duguay, confirmant les besoins présents sur le terrain et l’importance du programme !

Après 10 jours de mission intensive, c’est avec la tête remplie de souvenirs et le sentiment de satisfaction et d’accomplissement que nos deux bénévoles sont revenues au Canada. « Il faut dire que nous avions une équipe réceptive et très motivée. C’est inspirant pour des formatrices ! », concluent-elles.

Merci à nos formatrices et nos partenaires au Sénégal pour votre précieuse collaboration et participation. 

L’équipe d’IRIS Mundial

  

Témoignages :

Ousmane Kamara, Opticien à l’ASV :

« Nous avons passé une semaine agréable avec Marie-France et Caroline.  Nous vous remercions infiniment. Le séjour était vraiment fructueux. Nous avons reçu d'elles des cours magistraux. Ça a été un très bon séjour merci et bien des choses à toute l'équipe. Merci beaucoup encore ». 

Alioune Fall, Coordonnateur PPLC Saint-Louis à l’ASV :

« Nous avons passé une semaine très fructueuse et riche en enseignements en compagnie des volontaires. Le programme concocté pour un bon déroulement des activités a été bien exécuté. Le personnel a bien apprécié les activités de formation pendant les après-midis et la soif de connaissances l'a emporté sur la fatigue des longues journées de travail. Mention spéciale à Marie France et Caroline. Nous remercions toute l'équipe d'IRIS pour la qualité de la collaboration. Bien des choses à tous les amis d’IRIS ».