Vert, jaune, orange, mauve, violet : l’assiette de produits locaux du mois d’août nous en fait voir de toutes les couleurs! Surveillez l’arrivée des rabioles, des choux-fleurs et des courges. Voici les aliments vedettes du mois d’août.

LA RABIOLE

On l’appelle aussi navet blanc : avec sa chair blanche et son petit col mauve, la rabiole se démarque dans les étalages! Dans la même grande famille que le radis, la moutarde et le chou, la rabiole a un goût un peu piquant comme le radis, et se déguste très bien en crudité grâce à sa chair ferme.

BLG-20220811-WhatToCookInAugust-Image-1

LE PANAIS

On le pense souvent cousin du navet, en raison de sa couleur, mais sa forme révèle bien que le panais est cousin de la carotte. Il est aussi dans la même famille que le persil et le céleri! On peut d’ailleurs remplacer la carotte par le panais dans presque toutes les recettes. Il est aussi savoureux en frites ou en croustilles! 

BLG-20220811-WhatToCookInAugust-Image-2

LE POIREAU

L’hiver ne fait pas peur au poireau! Il arrive dans nos marchés dès août et on le mange frais jusqu’à la fin mars. Sa saveur plus délicate que l’oignon cache un grand avantage : il est bourré de flavonoïdes, des antioxydants excellents pour prévenir les maladies chroniques. On fait attention de ne pas trop le cuire, car sa chair fragile se transforme rapidement en pâte.

BLG-20220811-WhatToCookInAugust-Image-3

LA COURGE

On associe spontanément la courge à l’automne et aux feuilles qui tombent, mais sachez qu’on peut la déguster dès le début du mois d’août! Les courges d’hiver sont une excellente source de vitamine C, d’antioxydants et de bêta-carotène. De vraies petites bombes de vitamines!

BLG-20220811-WhatToCookInAugust-Image-4

LE CHOU-FLEUR DE COULEUR

La couleur des choux-fleurs n’est pas qu’une affaire de look : il y a vraiment une différence de goût! Le pourpre est plus doux, alors que le vert et le orange sont plus sucrés. C’est un bon truc pour amadouer les enfants, surtout avec les couleurs vibrantes dans l’assiette!

BLG-20220811-WhatToCookInAugust-Image-5

LE CHOU DE BRUXELLES

On sait bien que cette crucifère ne fait pas l’unanimité! Pourtant, le chou de Bruxelles, surtout quand il est local et de saison, se prête à des dizaines de préparations toutes plus savoureuses les unes que les autres. De plus, il renferme une grande quantité de glucosinolates, des composés très efficaces dans la prévention de certains cancers. C’est peut-être un goût acquis, mais une fois qu’on est séduit par le chou, c’est pour la vie! 

BLG-20220811-WhatToCookInAugust-Image-6

Profitez bien du dernier mois de l’été pour faire le plein de couleur dans l’assiette!