Est-ce que vous ressentez une baisse d’énergie et/ou vous trouvez que votre moral est plus fragile ? Vous souffrez peut-être de dépression saisonnière ou communément appelée les blues de l’hiver.

Plusieurs Canadiens sont affectés par la diminution des heures d’ensoleillement qui accompagne l’hiver et souffrent alors d’une dépression saisonnière. Certains quittent vers des destinations plus ensoleillées, mais la plupart d’entre nous demeurent au pays et vivent plus difficilement cette période grise.

Les causes exactes de la dépression saisonnière sont encore inconnues, mais le manque d'intensité lumineuse et la diminution de la durée d'exposition à la lumière naturelle durant l'hiver semblent les plus probables et les plus importantes.

COMMENT RECONNAÎTRE LES SYMPTÔMES?

Les symptômes de la dépression saisonnière apparaissent tout particulièrement vers la fin de l’automne et persistent jusqu’à l’arrivée du printemps, et ce, à chaque année. Le diagnostic se pose lorsque vous souffrez de ces maux depuis au moins deux années consécutives.

Très semblables à ceux de la dépression, ils affectent la qualité de vie des gens atteints. Parmi les symptômes de la dépression saisonnière, notons :

  • Humeur dépressive présente toute la journée;
  • Perte d'intérêt pour les activités qui nous plaisent habituellement;
  • Fatigue, manque d’énergie;
  • Difficulté de concentration;
  • Trouble du sommeil;
  • Perte ou prise de poids;

Comment prévenir les symptômes et traiter la dépression saisonnière

  • Mangez sainement. Difficile d’être au sommet de sa forme si on ne fournit pas à son corps des nutriments capables de lui donner le maximum d’énergie et de vigueur.
  • L’activité physique produit des endorphines et des neurotransmetteurs associés au sentiment de bien-être et de plaisir. En outre, les activités en plein air ont pour bienfaits d’oxygéner votre corps et de vous exposer aux rayons du soleil.
  • Sortez souvent et habillez-vous chaudement. L'éclairage d’intérieur reproduit très mal le spectre lumineux du soleil et est beaucoup moins bénéfique. Profitez des journées ensoleillées pour vous mettre le nez dehors!
  • Exposez-vous à la lumière du soleil… à l’intérieur de chez vous! Laissez entrer les rayons du soleil le plus souvent possible (ouvrez grand les rideaux), et installez-vous à proximité d’une fenêtre pour vaquer à vos activités.
  • Procurez-vous une lampe de luminothérapie. Il s’agit de l’option de choix pour les gens aux prises avec la déprime hivernale ou la dépression saisonnière.
  • Consultez un professionnel de la santé si vous croyez souffrir de dépression saisonnière ou des effets du manque de lumière. Il pourra vous présenter les différentes solutions qui s’offrent à vous.