Une bonne vision contribue autant à la santé qu’au développement social et à la réussite scolaire des enfants. Mais comment reconnaitre si notre enfant a besoin de lunettes? Souvent, les jeunes enfants n’ont pas conscience de leur défaut de vision et ils ont de la difficulté à l’exprimer. Parfois, ils se sont habitués à mal voir et pensent avoir une vision normale. Bref, le dépistage s’avère parfois difficile. Pour y voir clair, voici les principaux signes à observer.

Votre enfant a peut-être besoin de lunettes si :

  • Il se plaint de façon régulière de maux de tête et de migraines, surtout en fin de journée;
  • S’il cligne des yeux, les frotte souvent et fronce les sourcils, particulièrement lorsqu’il est concentré;
  • Il plisse les yeux fréquemment et se rapproche de ce qu’il veut voir. Par exemple, il a tendance à se placer (trop) près de l’écran.
  • Il n’est pas attentif bien longtemps, c’est-à-dire qu’il lui arrive de perdre sa ligne ou de lire deux fois la même phrase;
  • Il retient peu ce qu’il vient tout juste de lire;
  • Il confond certaines lettres;
  • Il souffre d’une sensibilité à la lumière et a souvent les yeux qui pleurent (larmoiement); 
  • Il se cogne fréquemment et s’oriente difficilement; 

Il faut agir rapidement !

Myopie, astigmatisme, hypermétropie, strabisme... Autant de défauts de vision que l’on retrouve souvent chez les enfants. Actuellement, 1 enfant sur 4 d’âge scolaire souffre d’un problème visuel. On recommande donc que tous les enfants subissent un examen vers l’âge de 6 mois, de 3 ans, avant l’entrée à l’école, puis chaque année de 6 à 23 ans.

Rassurez-vous. En premier lieu, la présence des signes ci-haut mentionnés ne signifie pas nécessairement qu’il existe un problème de vision, mais dans le cas contraire, sachez qu’il est bien souvent bénin et qu’il se résorbe généralement entièrement s’il est pris en charge promptement. Par-dessus tout, un trouble de vision pourrait expliquer l’absence de motivation chez votre enfant pour une activité et ses difficultés scolaires. En corrigeant la situation, vous viendrez augmenter l’estime de votre petit.

Des chiffres clés pour de bonnes habitudes à adopter

  • À 2 mètres du téléviseur
  • À 55-65 cm des écrans (selon leur taille)
  • À 30-40 cm pour les activités de près (lecture, casse-têtes, bricolage, etc.)
  • Principe du 20-20-20 : 20 secondes de pause nécessaire, le temps de regarder au loin — 20 pieds (6 m) —, toutes les 20 minutes
  • 90 minutes : le temps de jeu quotidien à l’extérieur pour contrer l’apparition et la progression de la myopie

Ouvrez l’œil pour les beaux yeux de vos enfants ! Prenez rendez-vous avec un optométriste IRIS pour l’examen de la vue de votre enfant.