La rosacée ou couperose

La rosacée est parfois associée à des symptômes oculaires. Ceux-ci doivent faire l’objet d’une prise en charge sur le long terme, car ils peuvent entraîner une altération de la vision.

La rosacée se traduit par l'apparition de rougeurs sur le visage. Dans près de 50% des cas, elle est associée à des symptômes oculaires, appelés “rosacée oculaire”. Ses causes restent largement méconnues. Elle peut apparaître en même temps que les rougeurs de la peau, avant ou le plus souvent, après celles-ci. Les deux yeux sont souvent touchés, mais ils peuvent aussi être atteints en alternance.

Les causes de la rosacée oculaire

La rosacée oculaire est liée à un dysfonctionnement des glandes de Meibomius, des glandes sébacées situées dans l’épiderme des paupières. Ces glandes sécrètent du meibum, un corps gras qui se mêle aux larmes. Dans la rosacée oculaire, elles s’obstruent, entraînant une inflammation des yeux et des paupières et une sécheresse oculaire.

Les signes les plus fréquents de rosacée oculaire sont :

  • Une sécheresse des yeux,
  • Uneconjonctivite,
  • La sensation d'avoir un corps étranger dans l'œil,
  • Des démangeaisons chroniques et des rougeurs,
  • Une inflammation de la paupière(blépharite),
  • Une sensibilité accrue à la lumière,

Quand consulter ?

La rosacée oculaire est une complication de la couperose qui peut entraîner à terme une perte de la vision. Il est donc essentiel, dès l'apparition des symptômes oculaires, de consulter votre optométriste de confiance.