Problème de santé majeur au Canada, le diabète est la cause de nombreuses complications dont la perte  de  la vision.    Heureusement,  les  risques  de  complications  peuvent  être  réduits  par  un contrôle adéquat de la maladie.  De façon simplifiée, l e diabète empêche le corps de produire ou d'utiliser  l'insuline,  la  substance  qui  permet  aux  cellules  du  corps  d'absorber  le  sucre.    Sans insuline, le sucre ne peut entrer dans nos cellules et il  reste dans le sang.  C'est pour cette raison qu'une personne diabétique a un taux de sucre élevé dans son sang.  Le diabète de type 1, plus rare, apparaît souvent à  l'adolescence et est plutôt d'origine  héréditaire.   Le diabète de type 2, quant  à  lui,  survient  souvent  après  l'âge  de  40  ans,  quoique  de  plus  en  plus  de  jeunes  en  sont atteints étant donnée l'augmentation de l'obésité chez  ceux-ci.  Le diabète de type 2 se caractérise par une apparition plus graduelle et plus sournoise des symptômes. Les  symptômes  reliés  à  un  diabète  non  contrôlé  sont  en tre  autres  une  soif  ou  une  faim  plus importantes,  une  envie  d'uriner  plus  fréquente,  une  grande  fatigue,  une  perte  de  poids,  des infections fréquentes, des blessures lentes à guérir et un  engourdissement aux mains et aux pieds.

Les symptômes oculaires sont une vision embrouillée, une  vision qui fluctue de jour en jour ou une vision double. Les  complications  oculaires  reliées  au  diabète  comprennent  les  changements  de  la  vision,  les  cataractes, le glaucome, l'atteinte des nerfs ou des muscles permettant le mouvement des yeux et surtout  la  rétinopathie  diabétique. La  rétinopathie  est  causée  par  une  atteinte  des  vaisseaux  sanguins de la rétine, cette « pellicule photo » à l'intérieur de l'œil qui capte les images que nous  voyons.  Il peut alors se produire des saignements dans l' œil ou des accumulations de liquide ou de taches de gras dans la rétine.  Il peut aussi apparaître des nouveaux vaisseaux sanguins plus fragiles qui saignent plus facilement.   En  certains  cas,  la  rétinopathie  diabétique  peut  être trai tée  par  un  ophtalmologiste  grâce  à  une thérapie  au  laser  ou  une  chirurgie.    Toutefois,  les  dommages  déjà  causés  sont  en  général permanents.  Il est donc important de prévenir la rétinopathie diabétique, tout d'abord en suivant les recommandations du médecin sur le traitement du diabète, que ce soit par la diète, l'exercice, les médicaments ou l'injection d'insuline.  Il est également primordial de dépister la rétinopathie chez les personnes diabétiques par un examen détaillé de la  santé oculaire au moins une fois l'an.  Cet  examen  peut  être  fait  par  un  optométriste  qualifié  ou par  un  ophtalmologiste.    Si  votre  optométriste  détecte  une  complication  oculaire  reliée  au  diabète,  il  vous  référera  à  un ophtalmologiste pour une évaluation ou des soins spécialisés.

De plus, votre professionnel de la vue  vous  indiquera  à  quelle  fréquence  il  voudra  vous  revoir. Bref,  souvenez-vous  que  le diagnostic précoce de la rétinopathie diabétique et son traitement peuvent réduire de beaucoup les risques d'une baisse sévère de la vision.