L’herbe à poux et le pollen des arbres sont des allergènes qui  peuvent causer bien des désagréments et sont souvent à l’origine de larmoiements et de démangeaisons oculaires. Que faire pour diminuer ces effets indésirables?

En premier lieu, définissons quels sont les symptômes des allergies saisonnières.  Peu importe la provenance de l’allergie, les symptômes sont souvent les mêmes soit : les écoulements nasaux, les éternuements, les démangeaisons nasales et oculaires, les larmoiements.

Le tout s’accompagne souvent de conjonctivite allergique, c’est à dire :

  • Yeux rouges
  • Brûlures
  • Inflammation de la surface intérieure de la paupière
  • Vision embrouillée
  • Sensation de sable dans les yeux
  • Fatigue oculaire

Voici quelques conseils et mesures à prendre :

Malheureusement, les symptômes d’allergies oculaires sont difficiles à faire disparaître complètement. Cependant, pour diminuer les désagréments, certaines mesures peuvent être prises.

Restez à l’intérieur : Minimisez ou éliminez les contacts avec les allergènes. Par exemple, restez à l’intérieur quand la densité pollinique est à son maximum (au milieu de la matinée et au début de la soirée) ou lorsqu’il y a de forts vents.

Restez au frais : Pour atténuer les démangeaisons, tenez une débarbouillette propre imbibée d’eau glacée sur vos yeux fermés de cinq à dix minutes.

Hydratez vos yeux : Les gouttes ophtalmiques en vente libre soulagent, surtout si on les garde au réfrigérateur pour qu’elles restent froides.  Demandez conseil à votre optométriste IRIS pour les gouttes ophtalmique à privilégier.

Couvrez-vous : Lorsque vous sortez, portez un chapeau à large rebord et des lunettes de soleil, ce qui aidera à empêcher le pollen de pénétrer dans vos yeux.

Évitez la poussière : Gardez les filtres de votre appareil de chauffage central et des climatiseurs propres afin d’éloigner les acariens et la poussière. Nettoyez les planchers avec un chiffon ou une vadrouille humide au lieu d’épousseter à sec ou de balayer.

Isolez-vous des allergènes : Fermez les fenêtres de votre auto lorsque vous conduisez.

Privilégiez les lentilles cornéennes jetables : Le pollen adhère aux surfaces humides et les lentilles cornéennes sont du nombre. Portez des lentilles quotidiennes jetables pendant la saison des allergies.

Gardez vos mains dans vos poches : Évitez de vous frotter les yeux ou d’y toucher, ce qui ne fait qu’aggraver la situation.

Parlez à votre optométriste : Si les symptômes persistent ou s’aggravent, prenez rendez-vous avec votre optométriste. Un examen professionnel de l’œil au biomicroscope offre une vue agrandie des tissus et des structures de l’œil, ce qui permet à l’optométriste de déterminer les signes d’allergie et d’exclure d’autres causes d’irritation de l’œil comme les infections bactériennes ou virales.

Quelles sont les causes des allergies saisonnières? Les allergies saisonnières sont causées par des allergènes comme l’herbe à poux et le pollen des plantes herbacées ou des arbres. Lorsque ces allergènes entrent en contact avec le corps, celui-ci les considère comme des particules étrangères. Les allergènes se fixent aux mastocytes chargés d’histamine. Le système immunitaire réagit en commençant à libérer d’importantes quantités d’histamine et d’autres produits chimiques provenant de ces mastocytes pour combattre les allergènes, causant les symptômes que l’on connaît. Le processus est donc une réaction excessive du système immunitaire à des allergènes généralement inoffensifs.

 

Source : Association canadienne des optométristes.
https://opto.ca/fr/health-library/allergies-saisonnieres
https://opto.ca/fr/health-library/dix-principaux-conseils-sur-les-allergies-oculaires