Plusieurs types de gouttes pour les yeux sont disponibles sur le marché, en vente libre ou sous prescription d'un professionnel de la santé. Nous avons demandé à un optométriste de la grande famille IRIS de nous éclairer sur le sujet.

Quelle est votre opinion à propos des gouttes pour les yeux ? En tant qu’optométriste, les recommanderiez-vous à vos patients ?

Les gouttes peuvent être de plusieurs natures: lubrifiantes (comme les larmes artificielles), antibactériennes, anti-allergiques, anti-inflammatoires, anti-glaucomateuses ou encore servir à établir un diagnostic (agents dilatateurs de pupille, colorants, anesthésiques), etc. La plupart de ces gouttes doivent être prescrites par l’optométriste ou l'ophtalmologiste et permettent de traiter une condition (glaucome, inflammation, infection, sécheresse, etc.).

Les gouttes lubrifiantes, qui sont en vente libre, peuvent, elles, soulager les yeux secs ou irrités. Ces gouttes s'achètent en pharmacie sur les tablettes sans prescription. Il est généralement difficile pour les patients de s’y retrouver car il existe une grande quantité de produits qui ne sont pas tous égaux.

En vente libre en pharmacie, je recommande idéalement une goutte qui va reproduire la couche lipidique du film lacrymal, comme c'est souvent cette couche qui fait défaut dans les problèmes de sécheresse oculaire. La couche lipidique est une mince couche d’huile en surface des larmes qui prévient l’évaporation de celles-ci. Si elle est sous optimale, les larmes s’évaporent plus rapidement, créant ainsi une sensation de sécheresse oculaire. La plupart des gouttes lubrifiantes en vente libre ne ciblent pas la reproduction de cette couche lipidique et seront donc moins efficaces à traiter une sécheresse oculaire chez plusieurs patients. De même, de nombreuses gouttes, plus anciennes et bon marché, contiennent du Benzalkonium Chloraide (BAK) comme agent préservatif. Ce BAK est reconnu comme étant toxique pour la cornée s’il est utilisé trop fréquemment. Pour ces raisons, je recommande les gouttes qui ne contiennent pas de BAK, comme Systane Balance, Systane Complete ou Refresh Optive Advanced.

Il y a aussi toute la gamme de gouttes sans préservatifs, qui vient dans une boîte d'une cinquantaine de petites fioles à dosage unique (Thera Tears, Refresh Celluvisc, Refresh Enduro). Elles sont généralement beaucoup plus chères et ne sont pas très pratiques car on doit ouvrir et jeter les petites fioles après chaque usage.

La plupart des bureaux d’optométristes qui se spécialisent dans la sécheresse oculaire, vont vendre certaines gouttes encore plus spécialisées, plus efficaces et concentrées, ainsi que sans agents préservatifs. Dans ces cas particuliers, je recommande celles-ci :

  • EyeDrop Pur et EyeDrop PurGel (de I-Med Pharma) : sans préservatif et provenant d'une bouteille munie d'une valve anti-bactérienne qui ferme l’entrée de la bouteille dès qu’une goutte sort. On peut donc traîner la bouteille avec nous sans devoir apporter une boîte de fioles. Ce sont des gouttes viscoadaptives qui contiennent de l’hyaluronate favorisant une excellente couverture de la surface oculaire et une recouverture lors de chaque clignement.
  • Hyabak (de Labtician) qui contient de l’hyaluronate et qui agit un peu de la même manière.
  • Thealoz (de Labtician) qui contient de la Trehalose 3%, une substance naturelle présente dans de nombreuses plantes et animaux et qui les aide à survivre dans des conditions d’extrême sécheresse. Le Trehalose a des propriétés qui protègent et qui permettent de stabiliser la membrane cellulaire de l’épithélium cornéen (la couche de surface de l’œil).
  • Thealoz-Duo (de Labtician) qui combine le Trehalose pour protéger la membrane cellulaire avec l’acide hyaluronique pour lubrifier l’œil.

Qui peut bénéficier de l’utilisation de gouttes pour les yeux ?

À peu près tout le monde peut bénéficier des gouttes sans préservatifs. L’âge est le facteur de risque le plus important de la sécheresse oculaire, généralement parce que le corps ne réussit plus à refaire la couche protectrice lipidique sur la surface des larmes, alors celles-ci vont s’évaporer plus rapidement et on produit généralement moins de larmes en vieillissant. L'occupation est aussi un facteur de risque. Ainsi, toutes les situations qui nous forcent à fixer un objet, comme conduire, lire, regarder son écran, tricoter, etc. vont contribuer à rendre nos yeux secs. Plus on fixe, moins on cligne des yeux et plus la surface a le temps de sécher. Je recommande donc à mes patients qui ont des symptômes, tels les yeux qui brûlent ou chauffent, la sensation d’avoir du sable dans les yeux, les yeux qui larmoient ou une vision devient embrouillée après quelques minutes de lecture, de mettre de ces gouttes 3 à 4 fois par jour, ou au besoin.

Et les fameuses gouttes qui permettent d’atténuer la rougeur des yeux, est-ce qu’elles fonctionnement vraiment ?

Ces gouttes, comme Visine, ou Clear Eyes, contiennent un agent vasoconstricteur qui va rapetisser les vaisseaux sanguins de la conjonctive en superficie. Elles vont donc accroître l’effet de blancheur de l’œil. Mais dans les faits, ces gouttes ne font que masquer le problème sous-jacent. De plus, l’usage prolongé de ces gouttes vaso-constrictrices, va créer un effet-rebond où les vaisseaux sanguins, après plusieurs cycles de contraction-dilatation, vont devenir plus souples et plus gros, en réaction au corps qui tente de contrer l'effet vasoconstricteur de la goutte.

L’œil aura ainsi l’air de plus en plus rouge de façon permanente. Un peu comme lorsqu’on joue avec un élastique trop longtemps, celui-ci perd son élasticité et devient plus grand et il vient un temps où il ne se contracte plus. J’ai déjà eu plusieurs patients qui ont utilisé à chaque jour des gouttes Visine pendant 5 ans et qui avaient toujours les yeux très rouges. En arrêtant les gouttes Visine et en adoptant un bon traitement, ça a pris presqu’un an avant que leurs yeux recommencent à être normaux.

Est-ce que certains types de gouttes peuvent être dangereux pour les yeux ?

La plupart des gouttes ne sont pas dangereuses en soi. Les préservatifs de moins bonne qualité (BAK) peuvent créer une réaction allergique à long terme. Les anti-inflammatoires stéroïdiens, utilisés pour l’inflammation de l’œil peuvent, si on utilise les gouttes à long terme, augmenter la pression intraoculaire et causer le glaucome et les cataractes, mais ces gouttes ne sont offertes que sur prescription, et l’optométriste fera les suivis nécessaires afin de vérifier que vous n’avez pas ces effets secondaires.

Recommanderiez-vous une marque de gouttes en particulier ?

Je recommande les gouttes sans agents préservatifs, en général :

  • Pour œil sec léger : I-Drop Pur ou Hyabak
  • Pour œil sec modéré à sévère : I-Drop PurGel, Thealoz ou Théaloz-Duo

Sinon, je recommande Systane Complete et Refresh Optive Advance en vente libre.

À propos de Dr Nanini

Dr Christian Nanini, Optométriste à la boutique IRIS Welland en Ontario

Depuis combien de temps êtes-vous dans le réseau IRIS ?
Je suis avec le groupe d’achat IRIS depuis 2000 et mon bureau a joint la bannière IRIS en 2009, lors de l’expansion du réseau en Ontario.

Quelle est votre ville d’origine ?
Je suis né dans la magnifique ville de Québec !

Qu’est-ce qui vous rend fier d’être optométriste ?
Le fait de pouvoir aider les gens à chaque jour.  De pouvoir les guérir, de leur permettre de voir mieux et de s’assurer qu’ils aient une excellente qualité de la vue pour le restant de leurs jours.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail ?
Le contact avec les gens. J’aime pouvoir suivre les patients à chaque année, depuis qu’ils sont petits jusqu’à ce qu’ils grandissent. J’adore éduquer mes patients sur leurs conditions et quoi faire afin de préserver une bonne vision et une bonne santé oculaire.

Qu’est-ce qui différencie IRIS des autres bannières de l’optique ?
IRIS est engagé à offrir la plus haute qualité de produits et services dans le monde de l’optique.  Donc c’est très gratifiant d’être associé à "haute qualité" plutôt qu’à "bas prix". Je sais qu’avec IRIS, mes patients ne se verront offrir que des produits de grande qualité dans le but ultime de leur faire vivre l’expérience d’une meilleure vision.