Chez certaines personnes, malheureusement l’arrivée de l’été est synonyme d’éternuements, de reniflements et de larmoiement. Voyez ce qui provoque les allergies saisonnières et comment les prévenir.

Allergies saisonnières : C’est quoi ?

Les allergies saisonnières, aussi appelées rhume des foins, sont un type d’allergie qui revient chaque année à la même période et qui est causé par des allergènes extérieurs. On les distingue des allergies annuelles, qui sont présentes toute l’année et qui sont généralement causées par des allergènes intérieurs comme les acariens, les moisissures ou les animaux.

Si vous souffrez d’allergies saisonnières, vous n’êtes pas un cas isolé : on estime qu’environ 20 à 25 % des Canadiens en sont atteints!

Qu'est-ce qui cause les allergies saisonnières?

Les allergies saisonnières surviennent du printemps à l’automne et sont principalement causées par les pollens de certaines plantes.

  • De mars à juin, le pollen des arbres et des arbustes font des ravages chez les personnes allergiques. Les principaux coupables : l’érable, le bouleau, le saule, le frêne, le pin et le chêne.
  • De mai à octobre, c’est le pollen des graminées, comme le gazon et le foin, qui entre dans la danse.
  • De juillet à octobre, l’herbe à poux, aussi connue sous le joli nom d’ambroisie, libère son pollen. Il s’agit d’un des allergènes les plus communs chez les personnes souffrant d’allergies saisonnières. Elle peut même causer des réactions allergiques en milieu urbain.

Quels sont les symptômes des allergies saisonnières

Les effets des allergies saisonnières varient selon la personne et les causes de ses allergies. Les symptômes les plus couramment observés sont les suivants :

  • Aggravation de l’asthme;
  • Congestion nasale;
  • Démangeaisons;
  • Écoulement nasal clair et abondant;
  • Éternuements;
  • Maux de tête;
  • Picotements ou démangeaisons du nez, des yeux, de la gorge ou des oreilles;
  • Signes de conjonctivite (yeux larmoyants, gonflement des paupières, etc.).

Ces symptômes peuvent s’apparenter à d’autres affections respiratoires comme le rhume, la grippe ou même la COVID-19. Ces allergies peuvent aussi entrainer des effets secondaires comme de la fatigue, de l’irritabilité, des problèmes de concentration et des troubles du sommeil. Dans certains cas plus graves, elles peuvent mener à des complications comme de l’asthme ou des sinusites à répétition. C’est pourquoi il est recommandé d’aller rapidement consulter un professionnel de la santé si vos symptômes sont importants.

Comment soulager les symptômes des allergies saisonnières

Voici quelques astuces pour vous aider à prévenir vos réactions allergiques et ainsi mieux profiter du retour de la belle saison.

  • Porter des lunettes de soleil. En plus de protéger vos yeux du soleil, elles pourront servir d’écran contre le pollen. Visitez votre professionnel IRIS pour des conseils et voir un vaste choix de lunettes de soleil.
  • Éviter la corde à linge. Aux périodes critiques, ne faites pas sécher la lessive à l’extérieur, car elle pourrait accumuler le pollen dans l’air.
  • Fermer les fenêtres. À la maison ou dans la voiture, fermez les fenêtres et allumez le climatiseur. Si possible, faites circuler l’air.
  • Entretenir la cour. Gardez le gazon court. Si vos symptômes sont importants, demandez à quelqu’un de tondre la pelouse à votre place. Assurez-vous aussi de soigneusement éliminer l’herbe à puce sur votre terrain avant qu’elle ne libère son pollen.
  • Consulter les prévisions pollen. Cet indice calcule le taux de pollen dans l’air, ce qui permet de cibler les journées où il est mieux de rester à l’intérieur. Le taux de pollen dans l’air est généralement plus élevé le matin et lors des journées chaudes, sèches et venteuses.
  • Laver ses fruits et légumes. Il faut rincer soigneusement les fruits et les légumes avant de les consommer. Du pollen pourrait se trouver sur la surface de ces produits, ce qui pourrait provoquer des démangeaisons de la langue, de la bouche ou des lèvres chez les personnes allergiques.
  • Se laver et changer de vêtements quand on rentre chez soi, car le pollen dans l’air peut se déposer sur la peau, les vêtements et les cheveux.

Quel traitement pour les allergies saisonnières

Un traitement médical pourrait être de mise pour vous aider à retrouver une vie normale. Différents médicaments sont offerts en vente libre ou sur ordonnance pour soulager la congestion, les symptômes oculaires, les démangeaisons et les symptômes respiratoires.

Consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre optométriste si vous pensez avoir besoin d’antihistaminiques ou d’autres traitements pour atténuer vos symptômes d’allergies.

Patience et courage à ceux et à celles qui sont aux prises avec les allergies saisonnières!