La rétinopathie diabétique est une maladie des yeux et de la rétine qui est susceptible d’atteindre les personnes diabétiques. En moyenne, la moitié des personnes atteintes de diabète de type 2 sont touchées au cours de leur vie. C’est pourquoi une rétinopathie diabétique doit être suivie de près par les professionnels de la santé afin d’éviter tout risque de cécité. Voici nos explications détaillées sur ce qu’est une rétinopathie diabétique et comment elle se manifeste.

Qu’est-ce que la rétinopathie diabétique? | Définition

La rétinopathie diabétique est directement liée aux problèmes de taux de glycémie dans le sang. Cette maladie de la rétine touche les vaisseaux sanguins du fond de l’œil. La rétine, qui est cette membrane transparente située au fond de l’œil, se retrouve alors fragilisée.

Avec une rétinopathie diabétique, il arrive que du fluide et du sang s’échappent de certains vaisseaux sanguins, alors que d’autres se rompent ou se bloquent. Dans tous les cas, les nutriments n’arrivent plus à destination, ce qui entrave la survie des cellules de la rétine.

Les personnes les plus à risque sont celles qui sont diabétiques depuis plusieurs années ou qui ont un diabète qui n’est pas contrôlé. Les personnes atteintes de diabète de type 1 et 2 sont également plus à même de développer cette maladie. La rétinopathie diabétique peut altérer la qualité de la vision, voire mener à une cécité si elle n’est pas soignée assez rapidement.

Quels sont les différents stades de la rétinopathie diabétique?

4 stades sont identifiés dans l’évolution de la rétinopathie diabétique. Du 1er au 3e stade, l'altération de la vision n’est pas toujours détectée, car elle peut être imperceptible. Il arrive également que certaines personnes affectées n’aient pas de perte de vision. Seul un examen de la vue permet d'observer s’il y a une perte d’acuité visuelle ou non.

Stade 1: la rétinopathie non proliférante légère

C’est le 1er stade pendant lequel des vaisseaux sanguins situés dans la rétine de l’œil se gonflent. Ils peuvent aussi laisser s'échapper du liquide et du sang créant ainsi un gonflement interne qui, dans certains cas, obstrue des parties du champ visuel. Ces sortes de taches aveugles sont la plupart du temps non perçues par les personnes atteintes.

Stade 2: la rétinopathie non proliférante modérée

Il correspond au stade où certains vaisseaux sanguins se bouchent et les risques de fuites de liquide et de sang augmentent.

Stade 3: la rétinopathie non proliférante sévère

Avec l’évolution progressive de la maladie, un plus grand nombre de vaisseaux sont bloqués, ce qui affecte de nouvelles parties de la rétine. Dans le cas où la fuite de liquide et de sang surviendrait à proximité de la macula qui est la partie centrale de la rétine, la vision centrale peut se troubler.

Stade 4: la rétinopathie proliférante

Le dernier stade correspond à la formation de nouveaux vaisseaux sanguins le long de la rétine. Ces nouveaux vaisseaux tentent de remplacer les anciens afin d’assurer l’alimentation de la rétine. Malheureusement, ils sont anormaux. Leurs parois sont minces et elles suintent facilement créant de nouvelles fuites. La vision peut devenir trouble et la perte de l’acuité visuelle peut être rapide.

Sachez aussi que les personnes atteintes d’une rétinopathie diabétique avancée risquent de développer d’autres problèmes oculaires. Parmi eux, il y a la formation de glaucomes et le décollement de la rétine.

Quels sont les symptômes de la rétinopathie diabétique?

Les symptômes de la rétinopathie diabétique sont la perte de la vision, la formation d’un œdème et de traces dans le fond de l'œil. Les œdèmes surviennent uniquement dans les cas les plus sévères. Quant aux traces dans le fond de l'œil, elles sont principalement dues à la rupture des vaisseaux sanguins.

Quelles sont les conséquences de la rétinopathie diabétique?

Les conséquences de la rétinopathie diabétique sur la vision et l’aspect de l’œil sont minimes dans les premiers temps. À ce stade, le contrôle du taux de glycémie permet d’arrêter les lésions oculaires qui peuvent alors se résorber. La rétinopathie diabétique est donc réversible lors d’une prise en charge rapide. Toutefois, la rétinopathie diabétique peut vite évoluer et avoir des conséquences graves sur la qualité de la vision si elle n’est pas traitée.

Quel traitement pour la rétinopathie diabétique?

Le traitement au laser de la rétinopathie diabétique a prouvé son efficacité pour freiner l’évolution de la maladie et empêcher la cécité. En parallèle, le contrôle du taux de glycémie est indispensable pour obtenir de bons résultats. Finalement, le meilleur traitement pour les personnes diabétiques reste la prévention en s’assurant de faire un examen annuel avec un ou une spécialiste de la vue.