La conjonctivite est une affection de l'œil plutôt commune. Bien que très inconfortable, cette irritation ne comporte aucun risque lié à la vision, en absence de complication. Même si elle peut se prévenir, comment reconnaître les symptômes de la conjonctivite? Différentes observations peuvent vous aiguiller sur les causes.

Définition de la conjonctivite

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive. Cette partie de l'œil est la membrane qui recouvre la sclère (blanc de l’oeil) et l’intérieur de la paupière. Elle a comme principale fonction de lubrifier l'œil afin d’éviter un assèchement causé par les agressions extérieures.

Causes et symptômes

La conjonctivite peut être attribuée à 4 principales causes. Dans tous les cas, il est préférable de consulter un professionnel de la santé.

Origine virale

Causée par un virus, la conjonctivite virale est très contagieuse. En plus de causer des rougeurs au niveau de l'œil et des picotements qui donnent l!impression qu’un corps étranger se loge dans votre œil, il est fréquent d!observer des sécrétions transparentes liquides et translucides et parfois même un mal de gorge. Il n’est pas rare que cette infection virale survienne à la suite d’un rhume ou d’une maladie éruptive. Cette variante est souvent observée chez les enfants.  C’est la forme la plus fréquente de conjonctivite chez l’adulte et elle affecte généralement les deux yeux en même temps.

Origine bactérienne

Comme son nom l'indique, la conjonctivite bactérienne apparaît lorsqu'une bactérie (streptocoque ou staphylocoque) est présente. Contrairement à la conjonctivite virale, elle n’affecte qu’un œil à la fois en général. Moins fréquente que les autres, elle se reconnaît principalement par la présence de paupières enflées et de sécrétions jaunes et épaisses. Ces symptômes s’ajoutent aux sensations d’irritation et de corps étrangers dans l'œil. On la retrouve le plus souvent chez les enfants.

Origine allergique

La conjonctivite allergique survient principalement lorsque le printemps débute, souvent durant le printemps et l’été lorsqu’il y a présence d’allergènes dans l’air, notamment le pollen.

Associée à la rhinite allergique, ce type de conjonctivite se manifeste lorsque la personne se retrouve en contact avec le pollen auquel elle est allergique. Affectant les deux yeux, les symptômes les plus courants sont les paupières gonflées, les yeux qui démangent et  qui larmoient. Cette inflammation saisonnière revient souvent à chaque année à la même période, selon l’allergène responsable.

Les allergies aux poils d’animaux ou acariens sont également à considérer comme cause en cas de conjonctivite allergique. Dans ce cas-ci, la conjonctivite risque de perdurer tant et aussi longtemps que la personne est en contact avec l’allergène.

Souvent saisonnières et donc, ces inflammations reviendront lorsque l’allergène sera présent dans l’air. Elles peuvent également perdurer si le produit allergisant responsable sont les poils d'animaux ou encore les acariens.

Origine irritative

Plusieurs irritants sont présents dans le quotidien tels que la fumée, la poussière, les produits chimiques ou de nombreux corps étrangers qui peuvent causer une irritation. Généralement, la conjonctivite irritative touche les deux yeux, présentant plus souvent un eczéma de contact et les symptômes peuvent ressembler à ceux d’une conjonctivite virale: rougeur, picotements, sensation de corps étranger ou d'œil sec. Cette affection n’est toutefois pas contagieuse. Une sensation d’assèchement de l'œil sera également présente avec rougeur et douleur superficielle de l'œil.

Prévention

Comme dans beaucoup de cas d’affections oculaires, la prévention est possible et souhaitable. Plusieurs petites actions vous permettront de diminuer vos chances de contracter une conjonctivite selon les différents types de conjonctivites énoncés précédemment.

Pour la conjonctivite allergique et irritative, la logique de la prévention serait de limiter l’exposition aux substances causant l’inflammation.

Évitez donc de:

  • laisser l’air entrer dans la voiture lors des saisons hautes en allergènes
  • être en contact avec des animaux dont le poil est incommodant
  • fumer la cigarette ou de vous retrouver près de la fumée
  • jardiner, tondre le gazon ou faire des tâches ménagères avec des produits chimiques.
  • appliquer du maquillage le moins  possible allergisant
  • porter des lentilles de contact lorsque les symptômes sont importants
  • frotter vos paupières ou de mettre vos doigts dans vos yeux

Portez des lunettes de protection lorsque vous êtes en contact avec des produits ou objets qui pourraient endommager vos yeux. Le port d’une lunette de protection peut aider à réduire l’exposition aux substances pouvant causer des réactions de la conjonctive, en plus de protéger contre l’intrusion de corps étrangers.

Les conjonctivites bactériennes ou virales sont contagieuses. L’hygiène reste donc le meilleur moyen d’éviter leur propagation. De petits changements à vos habitudes de vie peuvent en faire beaucoup pour éviter de contaminer vos yeux:

  • Évitez de frotter vos paupières ou de mettre vos doigts dans vos yeux
  • Lavez-vous les mains avant chaque manipulation près de l’oeil (ex: mettre une lentille cornéenne)
  • Jetez les produits qui auraient pu être contaminés par une précédente conjonctivite (ex: maquillage)
  • Évitez également de partager ces produits ou accessoires avec d’autres personnes.
  • Remplacez l’utilisation de lentilles de contact par vos lunettes pour la durée du traitement de votre conjonctivite
  • Lavez-vous les mains régulièrement

Peu importe le type de conjonctivite dont vous observez les symptômes, nous vous conseillons de consulter le plus rapidement possible. Prenez rendez-vous avec l’un de nos spécialistes de la vue IRIS, il est possible de le faire rapidement.

Sources:

https://www.jeancoutu.com/sante/conseils-sante/conjonctivite/

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=conjonctivite_yeux_rouges_pm

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/conjonctivite/prevention

https://fr.polysporin.ca/articles/signes-de-conjonctivite-et-conseils-de-prevention